La Loi de l’Attraction

Introduction

Lors d’un apéritif estival avec des amis, la discussion a subrepticement dérivé sur l’homéopathie. Evidemment, ce qui était une simple discussion est vite devenue un débat passionné entre un tenant de l’homéopathie et moi même (je considère que l’homéopathie n’est pas efficace).

Rapidement sont arrivés dans le débat les théories pour expliquer l’efficacité de l’homéopathie. Il y a bien eu le principe de la mémoire de l’eau mais aussi la loi de l’attraction.

On m’a alors expliqué que cette loi précise que les éléments d’un médicament homéopathique émettent une vibration, une onde qui va entrer en résonance avec la vibration, l’onde de notre mal et ainsi le soigner. Comme je ne connaissais pas ce domaine, mon interlocuteur m’a alors conseillé de me renseigner sur cette loi.

Je vous propose de partager avec vous les résultats de ma recherche et de mes réflexions.

Avant d’entrer dans le vif du sujet je tiens à préciser que je me suis efforcé de mettre de côté tous mes préjugés. Je me suis accordé la possibilité d’accepter des idées nouvelles, même si ça signifie bousculer ma conception du monde. Le but étant de ne pas sombrer dans le dogmatisme ni encore moins dans le relativisme. Toutes les idées nouvelles doivent passer par le tamis de l’esprit critique.

Loi de l’attraction, récupération d’informations

Dans un premier temps je devais récupérer des informations sur la loi de l’attraction. D’où elle vient ? Qui en est à l’origine ? Qu’est-ce qu’elle dit ?

Le terme « loi de l’attraction » a été cité pour la première dans le livre « Thought Vibration or the Law of Attraction in the Thought World » par William Walker Atkinson qui faisait partie du courant panenthéisme de la Nouvelle Pensée. Ce courant considère que toute maladie est provoquée par des croyances erronées, une « pensée correcte » ayant quant à elle un effet guérisseur. De plus, Dieu est omniprésent et la Création fait partie intégrante de la divinité. En conséquence, le mal n’existe pas réellement mais serait une projection des superstitions humaines dont il faut se libérer.

Mais ce n’est que dans les années 2000 que la loi de l’attraction devient populaire avec la sortie du livre « The Secret » de Rhonda Byrne. Je n’ai pas été lire le livre mais je suis allez voir la version en film disponible sur Youtube.

Dans ce livre l’auteure explique que tout ce que nous pensons et ressentons aujourd’hui crée notre avenir. Si on formule en pensée ce que l’on veut pour notre avenir et qu’on l’adresse à l’univers, l’univers rendra nos volontés réelles.

Selon la loi de l’attraction, on obtient de l’univers tout ce qu’on exprime et sur quoi on se concentre. Donc si nous sommes focalisés sur les éléments négatifs de notre vie, il ne nous arrivera que du mal. Par contre si nous nous focalisons sur les éléments positifs, alors on obtiendra tout ce qu’il faut pour notre bonheur.

Enfin le livre explique que la loi de l’attraction est une loi de la nature comme peut l’être la loi de la gravitation.

L’explication scientifique qui est énoncé est la suivante :

La physique quantique a montré que les atomes étaient en fait de la vibration. Chaque atome, chaque association d’atome a sa propre vibration. De plus notre cerveau est capable d’émettre et de recevoir des ondes. Donc avec mon cerveau je peux produire les vibrations qui me permettront d’attirer à moi ce que je désire. J’envoie mes souhaits par onde à l’univers et l’univers me renvois ce que j’ai désiré.

On en revient à l’utilisation qui en as été faits concernant l’homéopathie durant le débat. Les éléments d’un médicament homéopathique émettent une vibration qui va entrer en résonance avec la vibration de notre mal et ainsi le soigner.

Je vais donc étudier la loi de l’attraction comme précisé dans le livre « The Secret ». Je vais d’abord m’intéresser à la partie développement personnel avant de m’intéresser à l’aspect scientifique de cette loi.

La loi de l’attraction, une méthode de développement de soi

Ce qu’il y a d’intéressant dans la loi de l’attraction c’est qu’elle demande à ceux qui la pratique de ne se focaliser que sur les éléments positifs de leur vie. On retrouve ce principe dans les méthodes de Pensée Positive et aussi dans la méthode Coué. Je ne suis pas spécialement versé dans les techniques de développement personnel mais il m’apparaît que pour s’améliorer il est important de changer sa vision que l’on a du monde, autant ne voir que le côté positif !

Par contre je suis dérangé par le principe de demande à l’univers.

Je m’explique :

Dans la vision que j’ai du développement personnel, je pense qu’il est important avant tout de savoir se remettre soi-même en question. Lorsque quelque chose ne se passe pas comme on le voudrait, il faut à mon sens d’abord chercher si nous ne sommes pas à l’origine, ou simplement sa responsabilité.

Exemple : Imaginons que je m’engueule souvent avec ma femme. Je peux me dire que c’est une tête de mule qui ne comprend pas quand je lui parle. Ou alors je peux me demander si j’ai bien réussi à expliquer ce que je voulais.

Pour moi il n’y a que lorsque l’on se remet soi-même en question que l’on peut apprendre de ses erreurs.

Le problème de la loi de l’attraction est qu’il faut demander à l’univers, et c’est l’univers qui nous répond en mettant sur notre route les objets de nos désirs.

C’est mettre les conditions de nos volontés dans les mains d’une autre “entité”.

Si je devais reprendre l’exemple précédent : Imaginons que je m’engueule souvent avec ma femme, je vais utiliser la loi de l’attraction pour formuler mon désir de mieux m’entendre avec elle. Si ça ne marche pas c’est que je n’ai pas demandé à l’univers avec suffisamment de conviction. Ou alors ça veut dire qu’au fond de moi je veux être malheureux car l’univers ne fait pas la différence entre les bonnes et les mauvaises choses.

La loi de l’attraction a d’intéressant qu’elle oblige ceux qui la pratique à régulièrement imaginer leur vie de manière positive et surtout de savoir formuler correctement ce qu’ils veulent de la vie.

Mais elle les oblige par la même occasion d’être dépendant du bon vouloir de l’univers, du destin. On peut se retrouver à attendre que l’univers nous accorde ce que l’on souhaite au lieu de prendre notre vie en main.

La loi de l’attraction, une loi de la nature

Très rapidement, les partisans de la loi de l’attraction nous explique qu’il n’y a rien de mystique dans cette pratique car la loi de l’attraction est une loi de la nature au même titre que la loi de la gravité.

L’explication de la loi de l’attraction :

Comme Einstein l’a très bien démontré avec la célèbre équation E = MC2, l’univers est composé d’énergie.

De plus la physique quantique a démontré qu’en fait nous étions composés de vibration.

Nous savons également grâce à la physique quantique que deux énergies identiques, qui vibrent à la même fréquence, s’attirent l’une l’autre.

Et comme notre cerveau émet des ondes, nous pouvons attirer à nous les vibrations qui correspondent par exemple à une vie prospère.

Toujours en gardant le même exemple : Imaginons que je m’engueule souvent avec ma femme. Je veux que ça s’arrête alors je vais produire avec mon cerveau les ondes correspondants à une épouse sympa. Ce qui va attirer le côté sympa de ma femme.

La loi de l’attraction est donc bien apparemment basée sur des réalités physiques. C’est donc bien une loi scientifique.

Forcément là on touche à un point qui m’est très sensible !

Non, E = MC2 ne signifie pas que l’univers est composé d’énergie. Cette équation signifie qu’une masse possède intrinsèquement une énergie, même si elle est au repos. A la différence de la mécanique newtonienne qui déterminent qu’une énergie provient de sa vitesse.

Non, la physique quantique n’a pas démontré que nous étions composés de vibration. Elle indique que les particules, dans certaines conditions et seulement lorsqu’elles sont isolées, peuvent se comporter soit comme des particules, soit comme des ondes..

Je n’ai trouvé nulle part d’indication qu’en physique quantique, deux énergies qui vibrent à la même fréquence s’attirent l’une l’autre. Et d’ailleurs, le terme “énergie qui vibre” ne me semble pas avoir de sens en physique !

Oui notre cerveau émet des ondes cérébrales mais je n’ai trouvé nulle part de mention sur le fait que notre cerveau peut capter des ondes extérieures. De plus la fréquence des ondes cérébrales est comprise entre 8.5 et 80 Hz (à titre de comparaison la puce RFID pour animaux à une fréquence de 134,2 kHz, le réseau 4G d’orange a une fréquence de 2600 MHz) ce qui, si on prend en compte l’atténuation d’un signal ne permet pas « d’envoyer un souhait » très loin. D’ailleurs, plusieurs articles sur la loi de l’attraction utilisent le fait que nous avons réussi à déplacer un curseur de souris sur un écran grâce à notre cerveau. Mais pour capter le signal il a d’abord fallu insérer des capteurs directement dans le cerveau ! Comment dans ce cas nos pensées peuvent-elles atteindre l’objet de nos désirs et entrer en résonance avec ?

Pour toutes ces raisons je considère que non, la loi de l’attraction n’a rien de scientifique. Ce n’est pas une loi de la nature comme peut l’être la loi de la gravitation.

La science est l’ensemble des connaissances et études d’une valeur universelle, caractérisées par un objet et une méthode fondés sur des observations objectives vérifiables et des raisonnements rigoureux.

Où sont les observations objectives et vérifiables qui permettent de répondre à ces questions :

  • Y a t-il une corrélation ou une causalité entre le fait de penser à gagner plus d’argent et l’acquisition de l’argent ?
  • Est-ce que des centaines de personnes peuvent faire la même demande à l’univers que moi et obtenir strictement le même résultat ? En gros est-ce reproductible ?
  • Si je désire quelque chose d’unique que quelqu’un d’autre veut aussi, comment l’univers détermine à qui il le donne ?
  • Si je veux quelque chose qui est physiquement impossible (ex : me téléporter) je devrais pouvoir y arriver ?
  • Comment peut-on représenter mathématiquement la loi de l’attraction ?
  • Est-ce que ça marche avec les animaux aussi ou avec les personnes malveillantes ? si non pourquoi ?
  • Et enfin ma préféré : si je souhaite vraiment très fort que la loi de l’attraction disparaisse, est-ce qu’elle va arrêter de faire effet ?

La loi de l’attraction n’est pas comme la loi de la gravitation. La loi de la gravitation est définie mathématiquement. Je peux moi-même l’expérimenter et trouver les mêmes résultats que n’importe qui.

Jusqu’à maintenant, je n’ai trouvé aucune preuve concrète que la loi de l’attraction existe. Alors bien entendu l’absence de preuve ne signifie pas la preuve de l’absence. Mais je considère que si je n’ai pas de preuve, je n’ai pas de raison de croire.

Si par exemple quelqu’un me dis que chez lui il a un chat qui parle mais qu’il refuses de me le montrer, je suis en droit de pas croire qu’un chat qui parle existe. Les affirmations extraordinaires ont besoin de preuves plus qu’ordinaires.

Alors pourquoi ce mélange avec la science ?

La loi de l’attraction fait partie d’un courant assez récent de pensée : la spiritualité quantique. Ce courant s’appuie sur des éléments de la physique, éléments bien souvent mal compris, pour donner une légitimité à ses principes.

Exemple : la physique quantique, depuis les découvertes de Max Planck et la Théorie des cordes montre que tout peut être vibration. Le monde est donc illusion, tout ce qui est visible a été fabriqué dans l’invisible. Il existe donc des présences invisibles comme les anges. Qui sont en fait des vibrations quantiques, des bandes fréquentielles.

Que des personnes souhaitent croire que leurs pensées peuvent influer sur leur avenir ne me dérange pas. Mais il faut être honnête et ne pas essayer de faire passer une croyance pour une connaissance.

La loi de l’attraction, fusion entre la religion et la science

Car il ne faut pas se leurrer, la loi de l’attraction n’est pas une connaissance mais bien une croyance.

Je me suis prêté à un jeu : dans tous les articles que je lisais sur la loi de l’attraction, je remplaçais le mot « univers » par le mot « Dieu ». Je me suis alors rendu compte qu’une bonne partie du vocabulaire pouvait aussi bien être utilisé dans un article sur la loi de l’attraction que dans un article sur la religion.

Comme dit plus haut, la loi de l’attraction provient d’un courant de pensée qui plaçait Dieu au centre de tout. Demander à l’univers de quoi améliorer notre vie est bien un acte de foi.

Mais alors pourquoi enrober le tout avec de la science ?

Je vois trois raisons.

La première : la science est la magie moderne, quand on ne s’y intéresse pas elle semble ésotérique. Il y a une forme de litanie mystique si je dis que je vais « élever ma conscience par la vibration quantique de mon aura transcendantale. »

La seconde : pour convaincre les sceptiques. Nous vivons dans le monde des lumières. Chaque jour la science repousse les limites de notre compréhension du monde. Je pense qu’inconsciemment nous avons besoin de relier les principes avec des éléments factuels. La science, c’est du concret alors si la science dit que je peux manipuler mes ondes cérébrales c’est donc vrai.

La troisième : prouver l’existence du surnaturel. Pour beaucoup, la foi n’est pas suffisante. Personnellement je suis hermétique à la foi. Du coup je comprends la nécessité pour certains d’essayer de s’expliquer, de se convaincre de la validité de leur croyance.

Il ne faut pas oublier une chose importante dans la méthode scientifique : elle sert à échouer à démontrer que l’on a tort, pas à prouver que l’on a raison ! Pourtant, tous les arguments des partisans de la loi de l’attraction ne servent qu’à prouver l’existence du phénomène. Et c’est normal pour une bonne raison…

La loi de l’attraction, pourquoi ça marche ?

Mais alors si au final la loi de l’attraction n’est qu’une méthode de développement personnel pourquoi tant de personne disent que ça marche pour eux ?

Pourquoi cette femme qui cherchait une arène Beyblade à bas prix pour son fils est tombé pile poil sur ce qu’elle cherchait dans un vide grenier après en avoir fait la demande à l’univers ?

Pourquoi ce pauvre homme homosexuel qui se faisait tout le temps rabrouer par ses collègues a au final été muté dans un meilleur poste avec d’autres collègues super sympas ?

La raison est toute simple : le biais de confirmation.

Un biais cognitif est une façon de penser trompeuse dont on ne se rend pas compte. Le biais de confirmation est le biais cognitif de raisonnement le plus courant. Il consiste à chercher constamment à confirmer sa façon de penser plutôt qu’à la remettre en cause.

Il est très difficile de ne pas tomber dans le piège du biais de confirmation parce que notre cerveau est formé, conditionné à toujours chercher la confirmation plutôt qu’à la remise en cause.

Un exemple : un matin je m’apprête à sortir de chez moi et je me rends compte que je n’ai pas mes clefs de voiture. Je vais donc faire des hypothèses : je crois que je l’ai laissé dans la poche de mon autre pantalon. Je vais donc aller vérifier mon hypothèse en allant regarder dans mon autre pantalon. Je ne vais pas aller chercher sous le canapé pour infirmer mon hypothèse.

Pour la loi de l’attraction c’est pareil, à partir du moment où j’ai formulé un souhait à l’univers je ne vais pas prendre en compte tous les éléments qui ne vont pas dans le sens de mon souhait.

Par exemple : Je trouve que tout le monde est méchant avec moi. Je vais donc avoir tendance à ne voir que les méchancetés des personnes. Mais je découvre la loi de l’attraction et je décide de demander des gens gentils à l’univers. Je ne vais plus me focaliser que sur la gentillesse des personnes. J’aurais alors l’impression que plus de personnes sont gentilles avec moi. Hourra la loi de l’attraction fonctionne !

Autre exemple : A chaque fois que je rentre dans une file d’attente, elle n’avance plus.

Dans cet exemple on a tendance à ne se souvenir qu’aux fois ou on s’est retrouvé bloqué et surtout on a tendance à ne voir que les caisses qui avancent.

Un autre exemple courant du biais de confirmation : depuis que je me suis laissé pousser la barbe, je constate que beaucoup de monde ont aussi la barbe, au final je me dis que j’ai lancé une mode.

Pour en revenir à la loi de l’attraction, comme celle-ci demande de croire vraiment au souhait que l’on fait à l’univers, il n’est plus possible d’avoir la pensée critique nécessaire pour déterminer si oui ou non ça a fonctionné. Le biais de confirmation fait que l’on reste focalisé sur tous les éléments qui auront tendance à prouver l’existence de l’effet.

Ce n’est pas pour rien que la méthode scientifique a pour principe d’échouer à démontrer que l’on a tort et pas à prouver que l’on a raison. C’est justement pour éviter le biais de confirmation.

Et c’est aussi pour cette raison que lors de ce débat, fasse à tous les arguments que m’opposaient mon interlocuteur, j’ai précisé à plusieurs reprises que les expériences personnelles ne sont pas des données viables. Nous avons naturellement tendances à être soumis au biais de confirmation.

Loi de l’attraction et homéopathie

Enfin pour en revenir au débat d’origine, lorsque nous avons parlé de l’homéopathie j’avais partagé le fait qu’aujourd’hui il y avait un consensus dans la communauté scientifique : l’homéopathie ne manifeste pas plus d’effet qu’un placebo. Toutes les études qui ont été faite en double aveugle n’ont pas montré que l’homéopathie soignait mieux les patients qu’un simple verre d’eau. Et des études ont réunis toutes ces études pour les mettre en relation et les éprouver.

Constat : aucune n’a pu démontrer efficacement les effets de l’homéopathie.

Nous sommes alors en droit de penser que l’homéopathie ne soigne pas. Par contre je suis d’accord pour dire que l’homéopathie permet d’enclencher l’effet placebo qui peut alors apporter du bien être aux personnes qui en prennent.

Pour moi l’homéopathie c’est le bisou magique pour adulte. On se sent soulagé parce que nous avons agis contre notre mal et nous sommes persuadés que ça va avoir un effet.

C’est à ce moment que la mémoire de l’eau et la loi de l’attraction ont été évoquées. Après tout l’homéopathie marche car les mécanismes de ces deux principes peuvent expliquer pourquoi ça peut marcher.

Je trouve que c’est une façon erronée de raisonner.

Je considère qu’il est inutile d’essayer d’expliquer en quoi un phénomène peut marcher ou avoir de l’effet si je n’ai pas de preuve qu’un phénomène marche ou a de l’effet.

Imaginons que quelqu’un vienne me voir et me dit qu’il peut lire dans les pensées. Il m’en fait alors la démonstration, mais après plusieurs centaines d’essais il n’est pas arrivé à dire avec exactitude les pensées des personnes. Il aura beau m’expliquer qu’il est capable de capter les ondes quantiques émises par les autres cerveaux, les essais ont bien démontré qu’il n’y est pas arrivé.

Si la preuve d’un effet ne peut pas être démontrée, il est inutile de tenter d’expliquer pourquoi l’effet pourrait marcher.

Conclusion

Je n’ai trouvé aucune preuve qui me permet de penser que la loi de l’attraction est autre chose qu’une croyance et je considère qu’elle ne peut pas expliquer pourquoi l’homéopathie pourrait avoir de l’effet.

Je pense néanmoins que la loi de l’attraction peut être un bon début en ce qui concerne le développement personnel à partir du moment où la personne qui l’utilise reste focalisée sur l’aspect positif de sa vie, sans rien attendre de l’univers.

Une réflexion sur « La Loi de l’Attraction »

  1. Au début, quand les pharmaciens me proposaient de l’homéopathie, j’achetais, ne sachant pas du tout par quel procédé c’était fabriqué, et je me disais que si un professionnel de la santé me le proposait, c’est que cela devait être bien. Personnellement, je n’ai vu aucun effet,et n’en achete plus. Du coup, pourquoi un pharmacien, qui lui connaît la véritable nature de son produit, me le propose t’il quasi systématiquement, quel que soit mon problème ? Est ce que c’est plus rentable ? Compte-t-il sur l’effet placebo? Est ce que finalement, ce produit a véritablement sa place dans une pharmacie, ne devrait t’on pas plutôt le proposer à la vente en grandes surfaces par ex, pour éviter les confusions ? Voilà, ton article m’a donné à méditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *